Mois : décembre 2015

NAOMI KLEIN, CHANGER OU SUBIR ?

Le vendredi 11 décembre 2015

Marine le Pen est partout, nuit et jour, dans tous les médias, dans tous les débats, dans votre café, dans votre baignoire, en haut du Kilimanjaro, Marine le Pen est là, tout tourne autour de Marine le Pen, ça vous angoisse, ça vous déprime, vous le savez, MARINE LE PEN AMÈNE LE PIRE.

Mais nous avons un remède pour vous redonner la pêche : c’est une rencontre avec NAOMI KLEIN. Vous trouvez qu’on la voit beaucoup ? C’est vrai et c’est très bien. Elle, ce qui l’inquiète, c’est pas l’invasion des immigrés, c’est la fonte des neiges du Kilimanjaro. Et pas seulement

Publicités

Et si vous écriviez à votre député ? Jean marie Fardeau – Pierre Loué

Jean Marie Fardeau est l’ancien directeur de Human Wriht Watch et Pierre Loué est médecin.
Nous vous  suggérons de rédiger un projet de lettre que chacun-e pourrait adapter (en fonction de sa sensibilité/point de vue etc..) et adresser à sa/son député-e.
Je vous propose un « projet » qui n’a d’autre ambition que de vous aider à écrire à votre député/e. Vous pouvez même écrire, si vous le voulez, en disant l’inverse de ce qu’on propose !
Pour écrire à votre député-e, vous pouvez utiliser son adresse email officielle, toutes sous le même format ?
Ex pour Patrick Devedjian :  pdevedjian@assemblee-nationale.fr  et pour prénoms composés : ex Jean-Marc Ayrault : jmayrault@assemblee-nationale.fr .
Vous préférez le papier ? Assemblée nationale, 126 rue de l’Université , 75355 Paris 07 SP
A priori, votre député a voté ce projet de prolongation de l’état d’urgence (le projet de lettre se place dans cette hypothèse) , puisque seuls 6 sur 577  ont voté contre (PS : P. Amirshahi, B. Romagnan, G. Sebaoun, Ecolo: I. Attard, S. Coronado, N. Mamère) et 1 s’est abstenue (F. Carrey-Conte). (voir Analyse du scrutin n° 1191 – Première séance du 19/11/2015 – Assemblée nationale ).

Lire la suite

Réponse à Olivier Roy : les non-dits de « l’islamisation de la radicalité » François Burgat

Publié le 01/12/2015 à 14h43

IL répond à Olivier Roy et à son texte intitulé « Le djihadisme est une révolte générationnelle et nihiliste ». Au cœur de ce débat d’experts, les attentats du 13 novembre commis par des djihadistes français Les contributions académiques se multiplient, et c’est une bonne chose, pour tenter de cerner au plus près les causalités – et donc les responsabilités – de la tragédie que la France a une nouvelle fois vécue le 13 novembre.

L’analyse du spécialiste de l’islam Olivier Roy, dans le Monde, intitulée « Le djihadisme est une révolte générationnelle et nihiliste », a beaucoup circulé à la suite des attentats du 13 novembre. François Burgat, lui aussi politologue et spécialiste de l’islam, conteste cette thèse. Il nous a adressé ce texte que nous versons au débat qui secoue les spécialistes, et les citoyens, après les attaques de djihadistes français, en janvier et le 13 novembre. Pierre Haski Lire la suite

Mosquées fermées : « frapper fort les endroits qui prêtent le flanc à des suspicions »

LE MONDE | 03.12.2015 à 07h01 • Mis à jour le 03.12.2015 à 07h24 | Propos recueillis par Julia Pascual

Le 20 novembre à la mosquée de Brest après une perquisition dans le cadre de l'état d'urgence.

Après une longue carrière aux Renseignements généraux, Bernard Godard a été membre du bureau des cultes du ministère de l’intérieur entre 1997 et 2014. Il est considéré comme l’un des architectes du Conseil français du culte musulman (CFCM) et a publié, en 2015, La question musulmane en France (Fayard, 352 p., 20,90 euros).

Lire la suite

Comment “les médiocres ont pris le pouvoir” Alain Deneault

Le mardi 1 décembre 2015

Dans La Médiocratie (Lux), le philosophe Alain Deneault critique la médiocrité d’un monde où tout n’est plus fait que pour satisfaire le marché. Entretien.

Par Mathieu Dejean

“Les médiocres sont de retour dans la vallée fertile”, déclarait aux Inrocks le journaliste Daniel Mermet lors de son éviction de France Inter, en juin 2014. Le philosophe Alain Deneault, considérant la conjoncture globale, va plus loin : “Il n’y a eu aucune prise de la Bastille, rien de comparable à l’incendie du Reichstag, et L’Aurore n’a encore tiré aucun coup de feu. Pourtant, l’assaut a bel et bien été lancé et couronné de succès : les médiocres ont pris le pouvoir”. C’est cette révolution silencieuse qu’il analyse de long en large dans La Médiocratie (Lux), un livre coup de poing. De passage à Paris, cet enseignant en science politique à l’université de Montréal nous explique le fond de sa pensée. Entretien. Lire la suite

Le retour du boomerang par Jean François Bayard

Professeur à l’IHEID (Genève), directeur de la chaire d’Etudes africaines comparées (UM6P, Rabat) 15  Novembre. Libération 

Les origines de ce 13 novembre sont aussi à chercher du côté de la politique étrangère de l’Europe et de la France ces quarante dernières années. La démission de l’Europe sur la question palestinienne, l’occasion manquée avec la Turquie que l’on aurait pu si facilement arrimer à l’UE, l’alliance de la France avec les pétromonarchies… sont autant d’erreurs qui n’ont fait qu’aggraver le désastre et nourrir rancœur et radicalisation au Proche-Orient. Lire la suite